Ce site internet utilise des cookies. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies. Attention, le blocage de certains cookies empêche le fonctionnement correct du site.
Rechercher
sur tout le site
- +

Billet du Maire

Maire_1.JPG

Sillingy est une des communes les plus dynamiques de la Haute-Savoie : la population double tous les 25 ans . et a augmenté de 7,15 % entre le 1er janvier 2015 et le 1er janvier 2018. Le recensement de la population qui s’est déroulé en début d’année 2018 devrait accroître encore notre surprise.

Cette vitalité est une chance, elle fait vivre les commerces, crée des emplois, renforce le tissu associatif et anime la vie locale.

Elle est aussi un défi pour nous, élus, qui devons vous offrir des équipements et des services appropriés tout en conservant une forte exigence de qualité de vie, de préservation de la ruralité et de l’environnement auxquels je suis fermement attaché. Plusieurs exemples illustrent cet exercice d’équilibre et fournissent une actualité communale très riche.

La nouvelle est enfin tombée : le bâtiment de l’ancienne fruitière de Sillingy sera vendu à la commune ! L’assemblée générale de la coopérative laitière de Sillingy en a décidé ainsi après plus de 15 années de discussions, d’avancées et de retours en arrière. Je m’y étais engagé dans mon programme et j’y suis arrivé, non sans peine, et en devant recourir à l’appui du juge et d’un liquidateur judiciaire. C’était moins une, car deux petits bâtiments annexes sont déjà tombés, et ceux qui restent allaient suivre le même sort. Il faut maintenant agir vite. Je vais donc constituer un groupe de travail chargé de faire des propositions et de lancer un appel à projets avec 3 idées clés : restaurer le patrimoine de ce site en entrée de village, développer une activité en lien avec l’agriculture, et proposer des produits locaux aux habitants. Ce pourrait être un magasin de producteurs locaux, une ferme pédagogique, un marché hebdomadaire, les trois à la fois, ou encore une autre activité. C’est en tout cas une très bonne nouvelle pour Sillingy.

Un autre dossier où le chemin s’éclaircit est celui des locaux administratifs. Cela fait plusieurs années que nous réfléchissons à l’évolution des bureaux de la mairie et de la communauté de communes Fier et Usses dispersés sur 3 sites pour cette dernière. Le contexte d’un transfert régulier de compétences de la première vers la seconde, voulu par la loi, pousse en effet à la mutualisation et à la rationalisation. En parallèle, nous entendions les demandes d’extension des commerçants du Chef-lieu pour développer leur activité et nous avons lancé avec la Communauté de communes une étude globale au niveau du territoire pour recenser les projets des commerçants et les besoins des habitants. En est ressorti la nécessité d’avoir une vision d’ensemble pour renforcer et maintenir les commerces de proximité dans les cœurs de villages au lieu de les développer le long des routes ou de créer de nouvelles zones d’activité.

Nous avions d’abord envisagé de regrouper tous les services communaux à la maison des Associations et des Jumelages (MAJ), pour libérer des locaux dans une partie des bureaux actuels. Puis la Communauté de Communes Fier et Usses (CCFU) a récemment décidé de construire son futur siège sur un terrain dont elle est propriétaire route du Pont du Trésor à Sillingy, en face du centre technique municipal. J’ai donc saisi cette opportunité pour proposer d’agrandir un peu le bâtiment pour accueillir aussi les bureaux de la mairie. Cela permettrait de mutualiser des locaux (salles de réunion, archives, commodités…), des équipements (serveur informatique, photocopieurs…) et éventuellement du personnel (accueil, ménage, informaticien…). Les locaux seraient également évolutifs en cas de nouveau transfert de compétence et donc de personnel de la commune à l’intercommunalité. Une salle de réception pour les mariages et conseils municipaux resterait aménagée dans l’actuelle mairie, et les bureaux libérés pourraient accueillir des commerces de proximité. Avec l’aval du conseil municipal de Sillingy, la requête a donc été soumise au Conseil Communautaire du 25 janvier 2018.

A mon grand regret, le projet n’a pas reçu l’assentiment du conseil communautaire. A l’heure des économies et de la rationalisation de l’action publique, ce regroupement nous paraissait indispensable. Un beau rendez-vous manqué.

A Chaumontet, le projet de construction d’une aire de jeux derrière l’école avance. Nous avons acquis le terrain ainsi que plus de 8 hectares d’espaces naturels sensibles au pied de la Mandallaz. La réalisation aura lieu courant 2018 avec un ensemble d’aménagements sportifs et d’espaces de rencontre pouvant servir aussi bien aux écoliers qu’aux habitants du hameau.

Et l’école de Chaumontet, où en est-on ? Me direz-vous. Les choses ne vont malheureusement pas aussi vite qu’on le voudrait et les experts des différentes assurances ne veulent pas se mettre d’accord sur l’origine de l’incendie. Nous avons là aussi dû user de la manière forte en saisissant le juge pour qu’il désigne un expert indépendant. Les travaux ne pourront débuter qu’une fois les expertises terminées. Je tiens à remercier l’ensemble du personnel pour le travail suite à l’incendie.

Au chapitre des mauvaises nouvelles du moment, il y a aussi le placement de la commune en carence par le préfet pour insuffisance de logements sociaux. Pour faire court, nous sommes à 12 % et nous devons atteindre 25 % en 2025, et surtout nous n’avons pas fait assez de logements aidés sur les 3 dernières années. Depuis mi-décembre 2017, c’est donc le préfet qui dispose du droit de préemption à la place de la commune, et qui compte bien l’utiliser à chaque fois qu’une opportunité se présentera ou qu’un projet privé ne comportera pas assez de logements aidés. Les efforts de la commune devraient néanmoins permettre une sortie rapide de la carence, d’ici fin 2018.

En effet, plusieurs projets devraient débuter bientôt : à la sortie du Chef-Lieu (47 logements aidés) et à l’entrée de La Combe (33 logements aidés).

Pour anticiper ces évolutions qui auront un impact notamment sur les écoles, les équipements publics et la circulation, nous avons fait appel à Teractem et au cabinet Arter afin de réaliser une étude urbaine sur le hameau de La Combe. Les résultats vous seront présentés au printemps.

L’année prochaine devrait par ailleurs terminer un cycle d’aménagements routiers importants. Nous vous avons en effet entendu lors des comités de hameaux où 90% de vos demandes concernaient la voirie et la sécurité routière. C’est pourquoi après ceux de Seysolaz (1ère et 2ème tranche), de la sortie du Chef-lieu et de la route de Nonglard, c’est la sécurisation de la traversée de Lugy qui démarrera en milieu 2018.

Au Chef-Lieu ce sont les questions de stationnement qui sont à l’ordre du jour. La commune a mis à votre disposition chez les commerçants des disques de stationnement, et les contrôles de police municipale ont été renforcés, surtout pendant les fêtes.

Enfin, je tenais à féliciter les associations, les commerçants et les services municipaux qui ont permis le succès de la 3ème édition du marché de Noël. Ce fut un beau moment de convivialité et de partage. Le rendez-vous est déjà pris pour l’année prochaine.

Je crois que toutes ces réalisations et ces projets démontrent la vitalité de Sillingy, illustrée par la création de deux nouvelles associations en 2017 : Sill’N Run et Sillingy pétanque.

Tous ces projets sont détaillés dans les pages du bulletin municipal annuel 2018 qui a été distribué à tous les sillingiens. Celui-ci est illustré de nombreuses photos avec un fil conducteur : le numérique. Les écoles et la bibliothèque ont ouvert le bal, et de nombreuses surprises interactives sont proposées dans le bulletin : vous pouvez téléchargez l’application gratuite zappar et flashez les codes pour découvrir des vidéos bonus. Elles ont été réalisées avec l’aide des élèves du collège de la Mandallaz que je remercie sincèrement.

Yvan Sonnerat.

Maire de Sillingy

© Commune de Sillingy Made by 6tematik